Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Demain, je vous parle de mes livres d’été. Pas les sorties, hein, au cas où vous auriez imaginé que j’aurais le temps de lire des nouveautés.

 

En attendant, voilà la fin de l’année et…euh… son cortège de bilans. Ah oui, pour moi qui suis enseignante, c’est la fin de l’année.

Bilan mitigé, pour cette année dont j’ai loupé un trimestre, dans un collège que j’aime bien, mais dans lequel l’équipe pédagogique a au moins deux mille ans… Mon chef d’établissement s’en va, ce qui me crève le cœur car c’était un vrai bon chef d’établissement, humain, intelligent, confiant et avec de l’humour (ok, ça, c’était du bonus).

Et ma collègue la plus gentille s’en va aussi, ce qui fait qu’il reste le noyau des vieilles aigries des profs expérimentées et quelques brebis éparpillées avec qui je m’entends bien. Pas d’homme, vous l’aurez compris (trois, en fait, qui passent dans la salle des profs avec l’air pas toujours rassuré…)

Les élèves ne vont pas me manquer. Très franchement, ils me manquent assez moyennement en général. Ca fait longtemps que je ne suis plus Maria, si je l’ai été un jour.

 

(Petit rattrapage de culture G, pour les nuls)

 

 

 

La-melodie-du-bonheur.jpg

 

En plus, je les retrouve en septembre et en attendant, je dois écrire un bouquin et préparer de nouveaux cours, histoire de m’améliorer. M’occuper de mes filles aussi. Partir en Corse, en Anjou et en Savoie. Et éventuellement, reprendre un rythme normal, avant de mourir d’un arrêt cardiaque à quarante ans (je vous ai parlé de mes douleurs côté gauche ?).

Oui, je le dis, ici, j’ai le droit, c’est mon blog : je suis fatiguée. Je le dis moyen en vrai, parce que j’en ai marre de ces dialogues absurdes :

 

« Ca va ?

— Ouais. Je suis fatigué.

— Ah ?

— Je bosse trop. »

 

C’est une vraie crise, chez ces trentenaires qui ont cru être heureux en bossant, (muahahahaha). Seulement, ça m’ennuie de l’entendre sans arrêt. La vie est une immense maison de retraite.

 Note, je comprends, je suis épuisée. Epuisée.

6h15 tous les matins, sans jamais, jamais une grasse mat, ce n’est juste plus possible. Je deviens dingue, je tuerais des gens.

(J’ai le droit, vous dis-je, de me plaindre ici. Mon blog, tout ça…)

 

Bref, c’est la fin de l’année et l’été sera fait de livres, d’années 80, d’un gosse perdu, de mer, de Richard Cœur de Lion, de promenades, de bonnes rigolades, de citron et d’une ou deux mises au point.

 


 

Tag(s) : #Les dernières nouvelles

Partager cet article

Repost 0